Concert Ravel Khatchatourian

CONCERT

Samedi 30 avril 2016 à 20h30
Théâtre de l’Atrium

35 av. du 8 mai 1945, Tassin la Demi-Lune

Maurice RAVEL
Ma Mère l’Oye

Quand la Belle au bois dormant rencontre le Petit Poucet, la Belle et sa Bête… Laissez les personnages féériques de votre enfance vous guider dans l’univers musical coloré de Ma Mère l’Oye, du compositeur français Maurice Ravel. Les contes s’animeront au fur et à mesure sous le crayon de la graphiste Sylvie Léonard-Victorino, une création originale et inédite qui ravira les spectateurs de tous âges.

     

     (Premiers dessins de travail de la graphiste Sylvie Léonard Victorino)

Aram KHATCHATOURIAN
Concerto pour violon

Célèbre pour sa Danse du Sabre, Aram Khatchatourian nous offre, en 1940, un Concerto pour violon, pièce d’une grande vitalité dans laquelle résonne la culture arménienne si chère au compositeur. Le violon virtuose de Jaha Lee (Soliste à l’Orchestre National de Lyon) et Sweet Orchestra dialoguent sur scène. Une palette d’émotions puissantes … un élixir de bien-être à goûter d’urgence !

Avec
Jaha Lee, violon solo (Orchestre National de Lyon)
Sylvie Léonard Victorino, création graphique
Gaétan Néel Darnas, direction musicale et artistique 

TARIFS :
Prévente : 16€ (14€ tarif réduit, 2€ enfants)
Sur place : 19€ (16€ tarif réduit, 2€ enfants)
Tarifs réduits : étudiant, retraité, demandeur d’emploi, sur présentation d’un justificatif.
Enfants de moins de 12 ans.
BILLETTERIE ET RENSEIGNEMENTS : cliquez

 

Jaha Lee, violoniste

Jaha Lee a débuté le violon à l’âge de six ans en France. Elle entre dans la classe d’Alexandre Brussilovsky en 1995 au Conservatoire National de Région de Versailles, où elle obtient son prix de perfectionnement en juin 2004.
Diplômée avec une mention très bien au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 2008 dans la classe de Boris Garlitsky, elle y poursuit ses études en 2e cycle supérieur et obtient son Master en 2011. Elle a également bénéficié des conseils de Boris Kushnir, Félix Andrievsky, Jean Ter-Mergerian et Ana Chumachenco.
Elle se produit régulièrement en public à la salle Cortot à Paris, à l’Académie des Beaux-Arts de Tirana, au festival Les Musicimes de Courchevel, au Mirabel Schloss de Salzbourg et remporte de nombreux prix, le premier prix à l’unanimité au Concours Général de Musique Léopold-Bellan (Paris) du degré Supérieur en 1998, le deuxième prix ex aequo lors du concours des jeunes Interprètes de Canet-en-Roussillon en 2001, le premier prix au concours international I. Petrela à Tirana en Albanie, le 3e prix ainsi que le Prix spécial du public au concours international d’Avignon en 2005.
Au concours Rodolfo Lipizer en Italie en 2006, elle obtient le 4e prix et un prix spécial. En 2008 on lui décerne le prix Vicenzo Boccabianca lors du festival de Cupra marittima en Italie. Boursière de la Fondation Meyer, de l’Adamie et du Mécénat Société Générale entre 2008 et 2012, elle est lauréate au Concours international Yuri Yankelevitch en Russie en mars 2009.
Elle se passionne pour la musique de chambre et se perfectionne auprès de musiciens tels que Chia Chou, François Salque et Vladimir Mendelssohn. Elle est invitée à participer à l’Académie internationale Seiji Ozawa en Suisse dans le cadre duquel elle se produit au Victoria Hall à Genève et à la Salle Gaveau à Paris. Avec son trio elle est récompensée par le 1er prix de la Fondation Martha Debelli en Autriche en décembre 2011.
Jaha Lee est depuis 2015 second violon solo à l’Orchestre National de Lyon.