Sibelius / Tchaïkovski

Concert précédent
«

C’est une véritable invitation au voyage que les soixante musiciens du Sweet Orchestra vous proposent :
d’un côté cet électrisant concerto pour violon de Sibelius, compositeur finlandais qui met en lumière le violon virtuose, sombre et minéral d’Elissa Cassini ;
de l’autre, une des plus belles œuvres du répertoire romantique, la Symphonie n°5 de Tchaïkovski .

Un programme riche en émotions que vous offre le Sweet Orchestra au grand complet,
sous la baguette de Gaétan Néel Darnas.

Frissons garantis !

Programme musical

Jean Sibelius, Concerto pour Violon en ré mineur Piotr Ilitch Tchaïkovski, Symphonie n° 5

Avec :

Elissa Cassini, Violon
Gaétan Néel Darnas, Direction musicale

Infos pratiques

Enfin ! Après 2 ans de reports de dates et de répétitions annulées, nous avons le grand plaisir de vous proposer ce concert initialement prévu en mars 2020. Si vous aviez acheté un billet en 2020 et souhaitez l'échanger contre un billet valide pour le 7 mai, merci de nous écrire à billetterie@sweetorchestra.fr.

Horaire et plan d'accès

Le concert est à 20:30:00.

Merci d'arriver 30 minutes avant le début du concert.

Tarifs

  • Tarif plein :
    • 16 € prévente
    • 20 € sur place
  • Tarif réduit (demandeur d’emploi, étudiant, enfant > 12 ans)
    • 10 € prévente
    • 15 € sur place
  • Tarif < 12 ans : 5 €


Obtenir des billets / contact

Pour réserver des places, plusieurs façon :

Pour toute question, vous pouvez nous contacter.

Les artistes

Elissa Cassini

Violon

Assurément communicative” (New York Times), “une soliste puissante et impeccable” (Neue Musik Zeitung), la violoniste franco-américaine Elissa Cassini conquiert son public dans un répertoire aussi vaste qu’éclectique juxtaposant le classique et le contemporain. Elle interprète les grands concertos du répertoire tels que Beethoven ou Schumann sous la direction de Jean-Philippe Tremblay et l’Orchestre de la Francophonie Canadienne et Mendelssohn et Sibelius sous la direction de Jesus Medina à Monterrey au Mexique, ainsi que des œuvres plus récentes telles que le concerto n°2 “American Four Seasons” de Philip Glass avec l’Orchestre Symphonique de Bretagne sous la direction de Laura Jackson. C’est lorsque Pierre Boulez l’invite au festival de Lucerne en 2009, qu’Elissa découvre sa passion pour la musique contemporaine. Depuis, elle collabore avec des compositeurs de renommée internationale, comme Beat Furrer, Georg Friedrich Haas, Tristan Murail et Kaija Saariaho. Parmi ses créations, Elissa compte “Conditions de Lumière” un concerto pour violon de Jérôme Combier, crée en 2017 par les ensembles Cairn et Argento à New York, dirigé par Guillaume Bourgogne et Michel Galante ainsi que le Nouvel Ensemble Moderne (NEM) à Montréal. Elissa crée également le concerto d’Anders Eliasson pour violon et cordes avec l’Arcos Orchestra au Konzerthaus de Berlin sous la direction de John Edward Kelly et le concerto Op. 116 de Nicolas Bacri avec l’Orchestre de Massy dirigé par Dominique Rouits. Diplômée de la Juilliard School à New York et lauréate des “Artists International”, Elissa est présentée en récital au Carnegie Weill Hall. Le publique New Yorkais aura également entendu Elissa au Zankel et Merkin Hall, au Miller Theater, National Sawdust, ainsi qu’au fameux Poisson Rouge. Friande de rencontres entre les univers esthétiques et afin d’élargir la portée du récital classique, Elissa crée le Duplexity Project, une série de duos virtuoses qui propose des “ récitals conçus avec imagination” (Strad Magazine) aux thématiques innovantes et engageantes pour le public.


Gaétan Néel Darnas

Direction musicale

Issu d’une famille d’artistes lyonnais, Gaétan Néel Darnas commence l’apprentissage de la musique par l’étude du violon puis y ajoute le cor d’harmonie, mais aussi l’écriture, l’analyse, le contrepoint, l’histoire de la musique et la musique de chambre. Il se perfectionne en direction d’orchestre auprès de grands maîtres du domaine et au fil des années, ses expériences lui ont permis de jouer dans divers pays européens (Allemagne, Autriche, République Tchèque, Italie, Suisse, Espagne et Portugal) et en Chine. Il a créé le Sweet Orchestra en 2010, et a toujours à cœur de monter des programmes toujours plus ambitieux et originaux, mélangeant les genres, côtoyant de grands artistes nationaux, pour le plus grand plaisir des musiciens et du public.


linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram