Sweet Orchestra in Love !

Concert composé d’amour, d’amants, d’opéra…

Samedi 18 mai 2019, 20h

Concert - Sweet Orchestra in Love - 18 mai 2019 à Tassin la Demi-Lune

Espace culturel l’Atrium, Tassin la Demi-Lune

Informations pratiques

Billetterie en ligne

Grivois, passionné, impossible, tendre, foudroyant, cruel… Le Sweet Orchestra explore toutes les facettes de l’amour à l’Opéra.

Et l’on se retrouve dans une mansarde de Montmartre pour assister à la douce rencontre entre Mimi et Rodolfo. Par la fenêtre, on aperçoit Micaëla qui tente un peu maladroitement d’obtenir un baiser de Don José. Plus loin, dans une forêt sombre, Golaud le chasseur est frappé au cœur par la fragile et lumineuse Mélisande… Quant au drame de Roméo et Juliette, c’est à New York qu’il se noue, sur le rythme endiablé de West Side Story.

Très cher Public, ceci est une déclaration d’amour… 

Venez nous rejoindre pour vivre cette belle histoire… le temps d’un soir !  


GAÉTAN NÉEL DARNAS, Direction

Gaétan  Néel Darnas, Direction

Issu d’une famille d’artistes lyonnais, Gaétan Néel Darnas commence l’apprentissage de la musique par l’étude du violon puis y ajoute le cor d’harmonie, mais aussi l’écriture, l’analyse, le contrepoint, l’histoire de la musique et la musique de chambre. Il se perfectionne en direction d’orchestre auprès de grands maîtres du domaine et au fil des années, ses expériences lui ont permis de jouer dans divers pays européens (Allemagne, Autriche, République Tchèque, Italie, Suisse, Espagne et Portugal) et en Chine.

Parallèlement, sa passion pour le chant, la voix et l’opéra l’amène à rencontrer de grands maîtres en la matière, et à diriger des chœurs.

Depuis 2012, il est coordinateur du département Diffusion et pratiques collectives au sein du Conservatoire de Musique, Danse, Art Dramatique et Arts plastiques de Sainte Geneviève des Bois (Essonne) où il dirige, chaque semaine, une quinzaine d’ensembles instrumentaux de tous niveaux. Il assume également la direction de l’orchestre d’adultes du Conservatoire du Xème arrondissement de Paris depuis 2012.

Il a créé le Sweet Orchestra en 2010, et a toujours à cœur de monter des programmes toujours plus ambitieux et originaux, mélangeant les genres, côtoyant de grands artistes nationaux, pour le plus grand plaisir des musiciens et du public.


GÉRALDINE MARTINEZ BENITEZ, Soprano

Géraldine Martínez Benítez (soprano)

Née à Mexico en 1986, elle est diplômée du Conservatoire National de Musique de Mexico où elle a étudié avec la soprano Minerva Hernández Gastelúm.

En 2009, elle se rend en Italie pour participer à des cours de formation vocale avec le baryton Roberto Abbondanza et la soprano Isabel Yi Man Chuan. Elle a également participé à des masterclass avec les sopranos Anne Elgar Kopta (Etats-Unis), Gabriela Herrera (Mexique), les ténors Francisco Araiza (Allemagne) et Ramon Vargas (Autriche).

Son répertoire comprend plusieurs rôles d’opéra comme Pamina de La flûte enchantée (Mozart), Susanna des Noces de Figaro (Mozart), Nella dans Gianni Schicchi (Puccini), Musetta dans La Bohème (Puccini), Zerlina dans Don Giovanni (Mozart) et Juliette dans Roméo et Juliette (Gounod).

En 2012 elle part en Allemagne pour poursuivre temporairement ses études musicales sous la direction du grand ténor Francisco Araiza à la Staatliche Hochschule für Musik und Darstellende Kunst Stuttgart.

En 2015 elle continue sa formation vocale au Conservatoire Richard Wagner à Vienne (Autriche) sous la direction de la soprano Silvia Saavedra Edelmann. Elle s’installe finalement à Lyon en 2016, où elle développe encore sa technique vocale et artistique au Conservatoire de Lyon avec le ténor Pierre Ribemont.

Elle a chanté au cours de ses études dans diverses scènes d’opéras ou de concerts comme soliste ou en chœur et fait actuellement partie du Jeune Chœur Symphonique de Lyon, dirigé par Nicole Corti.


THIERRY DE MARCLEY, Ténor

Le ténor Thierry de Marcley est un ancien chanteur d’opéra professionnel qui, après une belle carrière où il a de nombreuses fois chanté Don José dans Carmen mais aussi la plupart des rôles de ténor lyrique du répertoire romantique, a depuis quelques temps maintenant rangé les costumes de scène pour enfiler ceux de chef cuisinier et maître restaurateur. Soucieux de faire bien et bon, il régale ses clients au restaurant les Trois Maries au cœur du quartier Saint-Jean.

« La musique et la cuisine ont ça en commun, il faut être précis, rigoureux, inventif, juste, vecteur d’émotion, pour un résultat sensible et éphémère. »


RENAUD DROUOT, Baryton

Renaud Drouot, Baryton

Renaud Drouot entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse  de Paris dans la classe de Jane Berbié puis se perfectionne au  Conservatoire Royal de Liège auprès de José Van Dam et remporte le premier prix de chant-opéra. Après une année à l’Opéra de Lyon à l’atelier lyrique, il intègre l’Ecole de l’Opéra de Paris. Puis finit sa formation auprès de Jean Pierre Blivet

Il participe à plusieurs productions lyriques …Louise de Charpentier, Grand Théâtre de Genève. Les Malheurs d’Orphée de Milhaud. La flûte enchantée  de Mozart. Les Trois Mousquetaires, adaptation de Louis Dunoyer de Ségonzac. Don Giovanni de Mozart. Cosi fan Tutte de Mozart. Faust de Gounod. Don Carlo de G Verdi, Chanson gitane de Maurice Yvain, Phi-Phi de Henri Chritiné…

Il a également donné de nombreux récitals de lieder, de mélodies françaises et de musique contemporaine à Paris au Théâtre du Rond-Point, Théâtre du Châtelet, Musée Grévin, à Lyon, l’école de l’Opéra de Paris mais aussi à l’étranger à Francfort, Bruxelles, Liège, Venise…

Il est professeur de chant au CRD d’Evry.

Depuis plusieurs années il conçoit et met en scène également plusieurs spectacles : « Elle et Lui »,  « Portez-vous bien et aimez-moi toujours »,  « Mozart à Venezia », « Ce Cher Offenbach », « Commedia dell’Mozart’E » et « Le Jardinier, sa Muse »…